Aller au contenu principal
Plage du parc Sandbanks en Ontario

Camping au parc Sandbanks en Ontario 

Mis à jour | mai 2017

 

Les amateurs de camping ont toujours hâte de sortir leur équipement. Pas étonnant qu’ils soient de plus en plus nombreux à réserver tôt leur terrain surtout lorsqu’ils prévoient se rendre dans un endroit très populaire comme le parc Sandbanks en Ontario.

 

Dunes géantes et plages de sable blond entourant la réserve la plus grande d’eau douce au monde : un décor à faire rêver que vous pourrez admirer lors de votre séjour en camping dans ce parc provincial, situé sur les rives du lac Ontario, à mi-chemin entre Ottawa et Toronto. Le parc s’étend dans la partie ouest de l’île, protégeant des dunes d’une hauteur de 20 et de 25 mètres. Cet écosystème fragile est réputé pour deux magnifiques plages de sable, parmi les plus belles de l’Ontario. Vous pourrez d’ailleurs y admirer les châteaux de sable de Mère Nature.

 

Le parc compte plus de 500 emplacements répartis sur cinq terrains de camping : Richardsons, Woodland, Outlet River A et B et Cedars. Grâce à sa situation géographique, en été, les eaux du lac sont chaudes. Pas étonnant que des centaines de familles viennent y camper les fins de semaine. Mentionnons qu’il est fortement recommandé de réserver en mars ou avril pour avoir une place durant l’été. En fait, il est possible de le faire jusqu’à cinq mois avant la date de votre arrivée. Avis aux intéressés : on trouve d’agréables gîtes du passant et de petits hôtels familiaux ainsi que des chalets à louer aux environs.

 

Tous les emplacements de camping sont équipés d'une table de pique-nique et d'un foyer avec grille. Des robinets d'eau potable se trouvent à proximité de tous les emplacements. Des installations sanitaires pourvues de douches sont dispersées aux quatre coins des terrains de camping.

 

 

L’endroit idéal pour pratiquer des activités dans la nature

Les amateurs de feuillage seront ravis puisque le parc de Sandbanks abrite des plantes uniques. Notez que des escaliers sont aménagés sur les lieux pour protéger cette végétation délicate. C’est aussi le paradis des oiseaux. Au total, on y a répertorié plus de 240 espèces.

 

Vous êtes amateur de kayak et de canoë ? La cours à bois, le service de location d’embarcations situé au bord de la rivière Outlet, loue ces embarcations. De plus, les eaux longeant le parc se prêtent parfaitement à la pratique du bateau à moteur, du petit voilier et de la planche à voile. 

 

Un réseau de pistes cyclables y est aussi développé dans certains secteurs du parc de Sandbanks tels Beaver Meadow, Little Bluff et Massassaga Point. Quant à la région de la montagne de Macaulay, elle attire les amateurs de vélo de montagne. Le sentier Woodland vous permettra de sillonner à bicyclette le terrain de camping du même nom, les terrains boisés et les prés. Il part de la plage Outlet, parfaite pour les familles, avec ses eaux peu profondes et sa rive en pente douce, pour se terminer à la zone récréative de jour de la plage des dunes située près du lac West.

 

Les amateurs de randonnée pédestre pourront s’adonner à leur activité préférée dans le sentier Cedar Sands d’une longueur de deux kilomètres. Vous devriez faire le tour en une heure. Ce sentier d’interprétation explique l’écologie des fameuses dunes qu’on y trouve. Des belvédères surplombent la rivière Outlet, le poulier (pointe de sable ou de galets barrant l’entrée d’une baie) et le réseau de dunes. Vous désirez marcher plus longtemps ? Vous pouvez emprunter le sentier Woodlands. Vous devriez parcourir les cinq kilomètres en deux heures et demie. Si vous êtes attentif, vous allez peut-être avoir la chance de repérer quelques animaux. Au parc Sandbanks, la diversité des habitats rend propice la diversité des espèces animales.

 

Du poisson pour souper, ça vous tente ? Les lacs East et West vous offrent d’intéressantes populations d’achigans à petite bouche, d’achigans à grande bouche, de dorés, de brochets et de perchaudes. D’ailleurs, la baie de Quinte, située tout près, est réputée être un des meilleurs endroits en Amérique du Nord pour la pêche au doré. Cette partie du lac Ontario abrite aussi du saumon chinook.

 

Outre ces activités, le personnel du parc organise également des randonnées guidées, des projections de diapositives, des programmes destinés aux enfants et des feux de camp ainsi que des randonnées des fantômes, c’est-à-dire des petites balades en soirée en compagnie d’employés d’interprétation du parc costumés et jouant le rôle d’un personnage historique local. Ces programmes sont proposés tous les jours pendant l’été.

 

 

Cap sur le comté de Prince Edward

Profitez de votre séjour pour faire un petit détour par le comté de Prince Edward. Ses habitants l’appellent « l’île » mais il s’agit plutôt d’une péninsule sinueuse, ceinturée par une douzaine de baies et du grand lac Ontario. Saviez-vous que cette région était reconnue pour ses manufactures de conserves dans les années 1940 ? Celle-ci produisait près de la moitié de toutes les tomates mises en conserves au Canada. Lorsque cette industrie a décliné, les artistes sont venus s’y installer suivi de citadins qui ont senti l’appel de la terre. Certains ont cru qu’il serait possible d’y faire pousser des vignes. Ils avaient vu juste puisque le premier vignoble a ouvert ses portes à la fin des années 90 et pas moins de 30 vignobles ont vu le jour dans la décennie qui a suivi. Aujourd’hui, plus d’un millier d’acres de vignes sont plantées dans ce comté maintenant reconnu région viticole. Pourquoi ne pas faire une petite tournée de ces nombreux vignobles ? Pour ce faire, empruntez la Route des saveurs. Des panneaux routiers indiquent la Route, mais vous pouvez consulter le site Internet de la Route des saveurs qui présente les 31 entreprises à visiter. Vous y goûterez d’excellents vins et de délicieuses créations culinaires.

 

On ne trouve pas que du vin dans la région. Il y a aussi plusieurs vergers, des microbrasseries, des cidreries, deux fromageries et une cerisaie. La trentaine de fermes, dont la plupart sont ouvertes au public, cultivent fraises, framboises, courges, citrouilles, fèves, champignons, maïs et 25 variétés de pommes.

 

Une visite dans les musées vous permettra de voir cinq endroits uniques : le Ameliasburgh Historical Museum and Pioneer Village, le Macaulay Heritage Park, le Mariners Park Museum, le Rose House Museum et le Wellington Heritage Museum. Ceux-ci font le récit de l’histoire dynamique de la communauté. Chaque saison, ces musées présentent une série de nouvelles expositions très intéressantes. Si vous vous arrêtez à Trenton, visitez le National Air Force Museum of Canada pour découvrir des objets et souvenirs associés à l’aviation ainsi que de nombreux aéronefs de collection.

 

Profitez-en aussi pour faire un arrêt dans quelques petites villes telles Picton où vous découvrirez de belles maisons victoriennes qui abritent cafés, boutiques et restaurants. C’est aussi dans cette ville qu’on trouve le plus de B & B.

 

 

Kingston : capitale mondiale de la navigation en eau douce

La ville de Kingston fait fureur auprès des plaisanciers et des amateurs de loisirs nautiques puisqu’elle est la capitale mondiale de la navigation en eau douce. De Kingston à Gananoque, une pléiade de croisières, excursions et balades sur l’eau sont d’ailleurs offertes. Ceux qui arrivent par le canal Rideau peuvent poursuivre leur chemin jusqu’à la baie Georgienne en empruntant les 396 kilomètres de la voie navigable du Trent-Servern et ses 36 écluses.

 

Plusieurs ne savent pas que Kingston a été la capitale du Canada de 1841 à 1844. L’hôtel de ville de l’endroit en témoigne puisqu’il abritait initialement le gouvernement du Canada-Uni, réunissant le Haut et le Bas-Canada. Vous aimeriez en savoir davantage sur la naissance de la confédération canadienne tout en admirant les beautés de lac Ontario ? Prenez le Confederation Tour Trolley. Vous pourrez y écouter, dans la langue de votre choix, l’histoire que vous racontent les vieux édifices de pierre calcaire de cette ville au riche patrimoine historique.

 

De plus, les amateurs de culture et d’histoire auront l’occasion de visiter l’un des 17 musées de l’endroit. Le plus difficile sera de faire votre choix entre le musée de la Marine des Grands Lacs et son ancien brise-glace transformé en gîte du passant et le Musée pénitentiaire. À moins que vous préfériez le musée de géologie et de minéralogie avec ses fossiles préhistoriques ou le musée de la Fédération internationale du hockey sur glace. Vous pouvez également opter pour le musée de la base militaire de Kingston, qui traite d’électronique et de communications militaires, ou celui de l’ébénisterie sans oublier le musée du Collège militaire royal du Canada, du fort Frederick et des tours Martello.

 

Autre visite très appréciée : celle du fort Henry. Récemment désigné comme site du patrimoine mondial, celui-ci met en valeur l’une des plus importantes collections d’objets militaires britanniques et canadiens. Vous en apprendrez davantage sur la vie des soldats d’artillerie.

 

Côté hébergement, outre les campings du parc Sandbanks, vous pouvez séjourner au centre de villégiature Sandbanks Beach, situé tout près. On y trouve des chalets quatre saisons au bord de l’eau et de magnifiques emplacements pour les véhicules motorisés. Quant au Sunrise Cottage Resort, il propose des chalets luxueux, piscine chauffée, location de bateaux, aires de jeux, etc.

 

Soulignons que le parc Sandbanks est situé à quelque 640 kilomètres de Québec et à 380 kilomètres de Montréal. Si vous avez le temps, prenez la route des Loyalistes (route 33) au lieu de l'autoroute 401 pour vous y rendre. C'est plus long, mais beaucoup plus agréable.

 

Pas étonnant que plusieurs adorent passer leurs vacances dans cette région. Outre les plages de Sandbanks, qui sont considérées comme parmi les meilleurs au monde puisqu’on a l’impression de flotter dans l’océan sans les inconvénients des marées et des méduses, la myriade d’activités offertes rend la destination très populaire. Vous y découvrirez des panoramas à couper le souffle.

 

 

Parc provincial Sandbanks 

Réservation camping

Comté de Prince Edward 

 

 

 

 

Texte : Marie-Josée Gaudreau

 

 

Catérogie secondaire

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.

D'actualité

En Vedette

Recommandé pour vous

  • Excursion en kayak dans les îles de Sorel
    10 îles à explorer au Québec

    Nul besoin de se rendre à l’autre bout de la planète pour profiter de l’exotisme insulaire, le Québec compte de nombreuses îles qui ont toutes un petit quelque chose d’enchanteur.